Bien référencer son site : les backlinks

Depuis pas mal de temps déjà je fais savoir à qui veut l’entendre que la présence de backlinks (liens entrants ou liens externes) est importante pour améliorer votre référencement. Lors de mes différentes interventions d’avant confinement je louais les mérites du backlinks après celles du contenu, qui reste l’élément moteur d’un bon référencement.

Vous savez que les algorithmes des moteurs de recherche évoluent régulièrement. Certains critères disparaissent au profit de nouveaux. Mais il y a des critères qui perdurent et restent le socle d’un bon référencement. La présence de backlinks en fait partie. Mais attention ! La qualité prime sur la quantité.

Dans cet article nous allons voir tout ce que vous devez savoir pour que vos résultats SEO s’améliorent en 2020 ! Mais attention ce n’est qu’un critère parmi tant d’autres, ne vous arrêtez pas là !

Un backlink c’est quoi ?

Précisons tout de suite ce qu’est un backlink. Il s’agit d’un lien positionné sur un site quelquonque (on va définir le quelconque) et qui pointe vers votre site, sur la page d’accueil ou tout autre page.

Grâce à ce lien vous envoyez un message aux moteurs de recherche. Vous les informez qu’un site donne de la crédibilité à une page de votre site. C’est en quelque sorte un lien de confiance et si le site qui vous cite est plus important que le votre alors vous bénéficiez de sa notoriété dans votre classement. Et ça c’est vraiment pas négligeable car vous gagnez du temps dans votre progression.

Maintenant je vais freiner vos ardeurs ! Je vous l’ai dit plus haut les algorithmes privilégient la qualité des liens à la quantité. Concretement ca veut dire quoi ? Ca veut dire qu’il ne faut pas chercher à être présent sur tout les sites de France, de Navarre et de la Péninsule Ibérique. Il doit y avoir un rapport pertinent entre votre site et celui qui vous transmet sa confiance. Vous devez aller chercher l’autorité auprès de site en rapport avec votre domaine d’activité. L’algorithme est capable aujourd’hui de repérer les « faux » backlinks et de vous sanctionner en conséquence, c’est à dire vous déclasser. Vous obtiendrez alors l’effet inverse de celui recherché.

Sur les sites anglophones ou les sites français qui se la pète on trouvera les termes inbound links ou incoming links.

Pourquoi des backlinks ?

A l’heure actuelle, avec plus de 30 milliards de pages présente sur la SERP Google comment départager plusieurs sites qui répondent à la même requête et choisir lesquels figureront sur la première page ? Grâce aux backlinks justement !

Malgré l’évolution incessante des algorithmes des moteurs de recherche il manque encore et toujours la capacité humaine (tant mieux?) à départager deux sites très pertinents. C’est donc grâce aux backlinks, à la notoriété acquise par un site, au meilleur profil de lien, que le moteur va faire la différence. En clair plus vous serez reconnus par vos pairs meilleur sera votre classement ! Evidemment, on ne le répétera jamais assez, d’autres critères sont indispensables. C’est la somme des bonnes pratiques qui vous mettra sur le devant de la scène.

Une autre raison à obtenir un bon backlink c’est la possibilité d’obtenir rapidement un bon positionnement. C’est un bon moyen d’être visible rapidement, de pouvoir rapidement valoriser votre produit ou votre savoir-faire. Pour ça il va bien falloir prendre le temps de trouver le bon « partenaire » et surtout de le convaincre de vous accorder sa confiance.

LA SERP c’est quoi ?

Acronyme anglophone pour « Search Engine Result Page ». Ce terme est souvent utilisé dans le jargon français des professionnels du marketing digital pour désigner une page de résultat d’un moteur de recherche, qui s’affiche suite à une requête (ou recherche) faîte par l’internaute.

Les types de backlinks

Concretement, et pour parler légèrement technique, il existe essentiellement deux types de lien entrants : les liens dofollow et les liens nofollow. Ces deux liens auront une influence différente, pour ne pas dire opposée, sur votre classement.

Les liens dofollow

Ces liens indiquent aux robots de transmettre l’autorité et le classement SEO aux sites cibles. En clair c’est grâce à ce type de lien que vous bénéfierez de la confiance et l’autorité du site qui possède votre lien. La vraie difficulté sera d’obtenir ces liens. Et que le site en question positionne judicieusement votre lien, dans un contexte lié à votre site. Et idéalement dans la première partie de son contenu, au dessus de la « ligne de flottaison », là ou il a encore une chance d’être lu. L’internaute est un zappeur, il faut rapidement capter son attention !

Dans la pratique un attribut « rel=dofollow » sera ajouté à votre balise de lien. Pour les utilisateurs WordPress c’est souvent un plugin de référencement qui le fera pour vous.

Lien nofollow

Les liens nofollow ont l’effet inverse des précédents. Ils disent aux robots de ne pas transmettre l’autorité et les classements SEO au site cible.

« Euh oui mais là c’est quoi l’intérêt ? » Merci Pauline pour la question ! Dans certains cas il est préférable de ne pas avoir un suivi de lien, par exemple sur des forums. Cela évite des abus de certaines personnes qui en profiteraient pour balancer de la pub à tout va. Si ces liens renvoient vers des sites douteux c’est l’autorité du forum qui en prendrait un coup. Et son classement aussi. De même si certains de vos liens entrants sont positionnés sur des sites peu visités il peut-être préférable de le marqué en nofollow. Ce lien servira uniquement aux humains et pas aux robots (ce qui est le but premier quand même!)

Dans la pratique un attribut « rel=nofollow » sera ajouté à votre balise de lien.

Une bonne stratégie est de mixer les liens dofollow et les liens nofollow.

Pour vérifier si un lien est dofollow ou nofollow vous pouvez par exemple utiliser une extension pour Chrome NoFollow Simple Chrome extension

Ou positionner des backlinks sur un site ?

Idéalement les liens entrants doivent être contextualisé c’est à dire au sein d’un contenu. Vous pouvez en avoir dans le pied de page mais leur impact est moins grand. On l’a dit un peu plus haut le lien doit être rapidement visible pour avoir une chance d’être vu, lu et cliqué ! D’où l’importance d’être convaincant auprès de votre « partenaire » pour avoir une chance d’être bien positionné. De surcroît le champ sémantique qui entoure votre lien devra être en rapport, si possible porteur de mots clés pour améliorer vos scores.

Quand on débute dans le marketing digital avec un projet à taille humaine on est souvent limité par le budget. Et dans le marketing en général le budget c’est primordial. Si je vous dis ça c’est parcequ’à votre niveau vous ne pourrez pas avoir les meilleurs backlinks possibles. Pour ça il faudrait passer par une agence SEO qui va alors créer une campagne de netlinking. Ca consiste à mettre en place une stratégie intelligente d’approche et d’échange de liens. Il peut s’agir également d’inscription sur des annuaires spécialisés ou encore d’achat de liens sponsorisés. Autant de méthode couteuses mais efficaces !

La bonne nouvelle !

Oui quand même il y a une bonne alternative sans coût ajouté et bonne pour votre santé digitale 🙂 Laquelle ? Les réseaux sociaux. Et oui, grâce aux differents réseaux comme Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter et autres vous pouvez partager des liens vers votre site; Et gratuitement. La aussi il faut la jouer fine, ne pas inonder à tout va, sans rapport aucun mais il y a quand même de quoi faire. Et finalement votre meilleur vecteur de communication reste encore votre entourage, votre réseau d’amis et connaissances. Ne vous en privez pas ! Profitez en !

Conclusion

Je ne vais pas disserter trop longtemps sur ce sujet car il relève d’un vrai travail d’expert. A notre niveau débutant je voulais attirer votre attention sur l’importance de créer un maillage de liens dans vos contenus. Vous commencerez par les liens internes (ceux qui renvois à du contenu de votre propre site) mais en grandissant vous aurez besoin d’avoir et de dispenser des liens externes.

L’autre chose qu’il est bon de savoir c’est la difference entre les nofollow et les dofollow car vous utilisez certainements des plugins (comme Yoast ou SEOPress) qui utilisent ces termes sans forcemment bien vous les expliquer. Maintenant vous connaissez la différence et le rôle de chacun.

Sachez aussi que les professionnels du référencement utilisent des outils (payants et souvent chers) pour optimiser vos contenus et le maillage (netlinking), calculer des scores de profils backlinks, mesurer les performances, … bref un métier à part entière. Et là on ne parle que de référencement naturel (donc gratuit).

Laisser un commentaire